Rapport de la Commission de l’assurance maladie Imprimer Envoyer
Note des utilisateurs: / 0
MauvaisTrès bien 
Activités Syndicales - Commission Administrative
Écrit par Dr Faouzi Bouguerra   
Jeudi, 18 Octobre 2012 06:39

Le samedi et dimanche 13 et 14 octobre 2012,, le STML a tenu à Hammamet nord la réunion du conseil des cadres suivie par la commission administrative pour évaluer la réforme de l’assurance maladie et préparer le 10e congrès du STML

Devant le blocage des négociations d’une façon unilatérale de la part de la CNAM, le STML a décidé les mesures suivantes :

  1. Pétition au PDG de la CNAM
  2. Lettres aux ministres de tutelledate butoir (ultimatum)
  3. Médiatisation
  4. Renforcer l’action du BE par un comité issu de la CA

 

Rapport de la Commission de l’assurance maladie
  1. cadres du STML

Dr Khalladi Moncef Dr Bouguerra Faouzi Dr Ben Yahmed Anouar Dr Hadj Hassine Kais Dr Chaib Med Rabeh Dr Mastouri Nejmeddine Dr Temimi Abdejalil Dr Amor Youssef Ammar Med Nejib Dr Bouraoui Bechir Dr BEN Hammouda Nejib Dr Elayb Abdelahfidh Dr Hammouda Faouzi Dr Aammari Najet Dr Zmandar Chedly Dr Ghourabi Abdellah Zaied Khemais  Dr Abdellatif Med Esseghir Dr Bouzidi Majda Dr Hashassi Sola Dr Bezzaz Samia Dr karray Mondhor Dr Souissi Khedija Dr Filali Zayed Dr Bouzid Safia Dr Khamassi Med Ferid Dr Missaoui Zine Elabiddine


Animateurs : Dr Khalladi, Dr Bouguerra


La séance à débuté par la présentation du Dr Bouguerra des réflexions du STML sur l’avenir de la réforme suivie de celles de la CNAM (présentation faites à la journée portes ouverts de Monastir avril 2012)

 


La discussion a dégagé 3 idées  essentielles que les cadres du STML doivent défendre :

  1. Encourager le tiers-payant qui est unde prise en charge permettant d’amener plus de patients au secteur libéral
  2. Ouvrir un débat audu  10e  congrès sur la prise en charge collégiale des patients entre généralistes et spécialistes et pour quoi pas faire un guide des bonnes pratiques.
  3. des discussions avec l’UGTT surtout qu’une réflexion nationale sur le système de santé à été déclenchée   par le MS.

La CNAM bloque  les négociations aves le STML d’une façon unilatérale et ceci  est  une première   depuis la création de cet organisme. Il semble que Madame la PDG est mandatée  pour évaluer la réforme et non pour la faire évoluer, mettant en péril un travail du STML de 20  ans au moins.

Le STML doit bouger rapidement et défendre le médecin libéral mais aussi défendre le patient Tunisien, le couple médecin patient étant indissociable dans notre action syndicale surtout après la révolution Tunisienne.

Les doléances du STML sont les suivants :

  1. Augmentation du plafond de prise en: notion du plafond module
  2. Prise en charge des urgences dans lespubliques selon le mode 1/ 3 payant et en dehors  du plafond.
  3. Elargissement de la liste de prise en charge dans le secteur libé: chirurgie –obstétrique-néonatologie- hospitalisation, Surtout les complication des maladies chroniques.
  4. Informatisaitdes cabinets médicaux et carte puce.
  5. Révision des honoraires très urgente.
  6. Suivi des relationsavec la CNAM ;
  • Mesures d’accompagnement de l’avenant 7
  • Application du prix de référence aux médicaments
  • Respect de la CS en matière de contrôle médical, ce contrôle devant être un contrôle d’exception

Les moyens de pression :

·      Moyens listés

Pétition – Sit-in - Grève (refus du 1tiers- payant pour  une période) – Médiatisation – Lettres aux ministres des AS et de la Santé - Port de brassard rouge .

·      Moyens retenus

 

  • Pétition
  • Lettre à Madame la PDG de la CNAM
  • Lettres aux ministres des AS et de la Santé
  • Médiatisation


 
© 2019 Syndicat Tunisien des Médecins Libéraux - النقابة التونسية لأطباء القطاع الخاص | Design by vonfio.de