LETTRE OUVERTE A NOS CONFRERES INCONSCIENTS Imprimer Envoyer
Note des utilisateurs: / 1
MauvaisTrès bien 
A propos de la réforme - Chassé croisé
Écrit par Dr Samir Braham   
Jeudi, 04 Mai 2006 23:24
Certains de nos confrères croient, naïvement, que la CNAM peut encore leur proposer une convention acceptable, pire encore, ils espèrent y gagner plus d'argent ! Ils travailleront plus c'est certain mais pour les gains rien n'est moins sûr et je m'en vais vous le démontrer par les chiffres:

SCENARIO CHIFFRE


Prenons le cas trés commun du généraliste moyen qui voit en moyenne 5 malades(payants) par jour, au tarif de 20 DT par consultation : cela lui fait une recette quotidienne de 100 D x 27 jours ouvrables = 2.700 D / mois dont on soustrait 30% de charges soit 810 D ; il reste 1.890 D / mois , normalement imposables, mais lui ne déclare que 1.000 D brut /mois soit 12.000 D / an et aura à payer les impôts suivants :
  • TVA (12.000/1,06 x 0,06) = 679 D
  • Impôts sur le revenu = 1250 D
Donc, il aura gagné réellement 1890 D x 12 mois= 22.680 D dont on retranche les impôts sus-cités il reste 20.796 D /an ce qui revient à 1733 D / mois NET.

Maintenant essayons de faire le chemin inverse. Si par malheur ce même médecin aura la mauvaise idée de se conventionner avec la CNAM, pour garder le même bénéfice NET (c.à.d pour gagner exactement la même chose que d'habitude), combien devra -t-il voir de malades par jour?

On part donc d'un bénéfice NET de 20.796 D / an qui est égal au chiffre d'affaire imposable (=70% chiffre d'affaire brut) - impôts ; on aboutit alors à l'équation suivante (CA = chiffre d'affaire brut) :
  • 20.796 = 70% CA - TVA (CA x 0,06/1,06) - impôts sur le revenu ; or impôts sur le revenu = 525 + 1000 + 2500 + 30% (70% CA - 20.000)
D'aprés les tranches de taux d'impôts sur le revenu que vous connaissez bien, on aboutit finalement à :
  • 20796 = 0,7CA - 0,056CA - 0,21CA + 1975
et puis à la fin (ça vous rappelle les maths du secondaire)
  • CA = 43.366 D / an , soit 3.614 d / mois , soit 134 D / jour
Au tarif de 10 D la consultation proposé par la CNAM, notre malheureux confrère devra donc voir 14 malades par jour donc travailler trois fois plus, pour pouvoir gagner ce qu'il gagnait d'habitude actuellement !!!......

Seulement voilà; même avec la réforme, est-ce que notre confrère est sûr de voir en moyenne 14 malades par jour? Ne risque-t-il pas de voir ses bénéfices diminuer finalement?

Et le confrère qui voyait déjà 14 malades par jours, est-ce qu'il va pouvoir en voir 42? Avec tout le temps que prendra le remplissage de toute la paperasse de la CNAM !

EN CONCLUSION

Il faut rester intransigeants sur les tarifs et ne rien accepter en dehors de la fourchette ordinale. Ceux qui raisonnent en terme de quantité se trompent, la quantité ça marche dans le commerce mais pas en Médecine. Le bradage des tarifs aboutira inéluctablement au sacrifice de la qualité des soins et, bien entendu, à la dévalorisation de la médecine et des médecins libéraux.
 
© 2019 Syndicat Tunisien des Médecins Libéraux - النقابة التونسية لأطباء القطاع الخاص | Design by vonfio.de